VOUS RENDRE COMPTE

M. Christian Paul, Questions au gouvernement

Le mandat de député que m’ont confié les Nivernais m’engage d’abord à un travail chaque jour pour des lois plus justes, plus ambitieuses, plus proches de chacun et des réalités de l’évolution de nos territoires.
Cet investissement m’a conduit à exercer plusieurs responsabilités. En 5 ans, j’ai rédigé 12 rapports. J’ai été rapporteur durant 3 années du budget de la sécurité sociale (assurance maladie), avec la confiance des membres de la commission des affaires sociales dont j’assumais l’animation politique.
J’ai également cosigné et soutenu plus de 70 propositions de loi, dont certaines que j’ai initiées. Je suis particulièrement fier d’être ainsi à l’origine de celle visant au renforcement des outils de gestion du foncier agricole.
Le travail de parlementaire, ce sont aussi des centaines d’amendements écrits et signés, 56 questions orales et écrites posées au gouvernement, des centaines d’heures de débats en commissions et dans l’hémicycle pour défendre mes positions.
A titre d’exemple, je me suis particulièrement battu lors de la loi bancaire contre les paradis fiscaux et pour le plafonnement des frais prélevés par les banques sur les comptes de leurs clients. Mais aussi pour le droit à l’oubli des victimes de maladies graves, face aux questionnements insupportables qui les visent.
Enfin, j’ai été à l’origine de la création de la commission Droits et libertés à l’âge du numérique que j’ai présidée durant un an et demi.
Pour plus d’informations, retrouvez le bilan de mon action à l’Assemblée nationale en cliquant ici : compte-rendu de mon action parlementaire